Partagez| .

Cisza Diyos ou le Paradoxe incarné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Paradox
avatar

Police bien montée

Messages : 69

MessageSujet: Cisza Diyos ou le Paradoxe incarné Sam 16 Nov - 19:59

Je suis le Vent qui te souffle dans l’oreille… C’est chiant ?

Diyos ; Cisza



âge : Il va sur ses 57 ans
sexe : Masculin, malgré les talons
groupe : Airbender

orientation : Toutes les chairs
compétences : Peut porter tous types de talons, sans tomber (= il possède un très grand sens de l’équilibre).
métier : Lieutenant de la Police de RC

« You don't make any sense! »

Pacifique, c’est un des traits qu’il a hérité de son enseignement d’Airbender. Il s’est fixé pour but de rétablir la Paix. Sauf que ce sera à n’importe quel prix. Ce qui peut être un défaut, par moment.
Notamment quand on sait qu’il manipule les autres à sa guise, et les utilise pour combattre à sa place. D’une certaine façon, il peut se montrer « violent », mais indirectement. Il sera rare de le voir utiliser sa maîtrise, sauf en cas extrême, ou pour soulever les jupes des filles – c’est un cas extrême. C’est une personne qui fait preuve d’une immense patience, et qui utilise ses pouvoirs avec habileté. Avec toutes ces années au compteur, difficile de faire autrement, même s’il ne les utilise pas souvent. Ce n’est cependant pas un expert non plus, et ne connaît pas tous les secrets de l’Airbending.
Plutôt jovial et enjoué, très optimiste, il trouve toujours un bon côté. Une petite qualité quand on connaît son côté pervers, mesquin et arrogant. Eh oui, il ne se prend pas pour de la « merde », et n’hésite pas à le faire remarquer avec des sous-entendus. Parce que oui, il adore les sous-entendus. Dire les choses de manière détournée, mais avec toute la sincérité et la franchise du monde, c’est son truc. On pourrait croire qu’il dit ce qui lui traverse la tête, de manière impulsive, mais quasiment tout est toujours calculé de sa part. Enfin, pas tout le temps, ça dépend du contexte. Il aime analyser, observer les gens, et surtout tester leurs limites. Quant aux siennes, elles sont difficiles à atteindre, tant sa patience est sans limite. Il répondra souvent par un sourire. Quand il est dans ses bons jours, il ne fera que se venger plus tard, et donnera une Justice adéquate à la hauteur du « crime ».
Et parce qu’il est lunatique, il est parfois de mauvaise humeur. Dans ce moments-là, il peut perdre son calme, mais très brièvement. Il affichera surtout un air grognon et parlera beaucoup moins, voire quasiment pas. Ce qui est mauvais signe. Enfin, ça vous fera surtout des vacances. Parce qu’en effet, c’est quelqu’un de très collant, bien qu’il n’aime pas le contact physique.
Il a peur du sang, et prend souvent un air dégoûté. Il s’éloigne pour éviter toute projection. C’est une personne avec un bon fond, juste mais dans sa propre Justice, avec des principes, mais légèrement maso. Il médite souvent en lévitation, et se questionne beaucoup dans les moments de silence. Il aime les grands espaces, où il peut se mouvoir. Il apprécie aussi les animaux, mais de loin.

Bref, en gros, c’est un type qui parle fort, intelligent, fier, patient, pacifique, bordélique, excentrique, manipulateur, intolérant – oui, oui – et pas discret. Du tout.


« Naga! You should've seen it. I kicked some Firebender butt and I passed! »

D’abord, on l’entend arriver, avec le bruit de ses talons au sol résonnant dans tous les lieux, puis quand on l’aperçoit, on pense à une femme. Malgré son élégance et son corps allongé et gracieux, il n’en est cependant rien. Et c’est surtout sa tête et son torse plat qui prouvent le contraire. D’un visage creusé, osseux et assez carré, il fixe les gens d’un regard perçant. Ses yeux fins sont animés de deux pupilles noisettes orangées, et sont aussi ridés qu’au coin de ses lèvres. On sent qu’il a quelques années au compteur, mais on a du mal à déterminer son âge, tant il est excentrique. Sa peau claire rougit facilement, notamment à cause du froid, mais cela ne l’empêche pas de se raser quasiment tout le crâne pour ne laisser qu’une houpette tourbillonnante sur le haut. Mèche blanche, tout autant que ses sourcils courts et épais.
Quand il prend peur, qu’on le surprend ou quoique ce soit, il crie. Oui, comme la plupart des gens. Sauf que lui, il crie comme une fille. A croire qu’il aime quand on l’entend. Briser le silence, c’est un de ses passe-temps, alors qu’il affectionne quand même le calme. Mais dès qu’il y a quelqu’un, il se prend l’irrésistible envie de parler, de papoter, de blablater et que sais-je encore. Une vraie pipelette, très difficile à faire taire. Ce défaut lui a d’ailleurs valu de se faire échapper quelques criminels. Pour une fois que les rôles sont inversés, me direz-vous.
D’un naturel souriant, il peut cependant arborer un air outré, ou mécontent. Mais bon, la plupart du temps, il reluquera tout ce qui bouge, sans honte aucune, et aura un sourire jusqu’aux oreilles.

Quant à ce qui est de ses tenues vestimentaires, il possède une quantité astronomique de chaussures. Il en fait la collection, et en possède une paire pour chacune de ses tenues, humeur, ou jour de la semaine. C’est un fétichiste, qui juge souvent une personne en regardant ses pieds. Il ne faut donc pas s’étonner si son regard vil vous déshabille du regard.
Il porte des tenues qui allongent sa silhouette, afin de paraître plus grand, car oui, il ne mesure qu’un mètre soixante-neuf – en réalité il fait un centimètre de moins, mais il aime le nombre 69, et en plus ça le grandit. Il affectionne beaucoup les capes, parce que ça lui donne « de l’importance », alors il en a aussi de toutes sortes. Autrement, il préfère les habits serrés, bien près du corps, pour épouser ses formes. Il est mince, et n’est vraiment pas très musclé. Pas vraiment endurant, il est cependant rapide. Quant aux couleurs, il met vraiment de tout. Certains diraient que c’est de « mauvais goût », d’autres trouvent ça « original ».
Il sent la coco, et porte constamment des gants. Toujours blanc. Petite symbolique au fait qu’il est pur et n’a pas les mains couvertes de sang. Et surtout parce qu’il est réellement sensible, et qu’il supporte difficilement certaines textures, le froid ou bien d’autres choses telles que la saleté ou quoi que ce soit qui pourrait salir ses mains.


« I'm so happy to be here! Thank you Republic City! »

Tu médites tranquillement, dans le silence absolu. Plus aucun bruit alentour, plus de bavardages interminables avec tes collègues, tu as décidé qu’il était temps de te plonger dans le Silence, pour trouver un peu la Paix, à laquelle tu aspires tant. Tu te souviens encore quand tu n’étais encore qu’un enfant, que tu étais introverti mais que tu ne maîtrisais pas du tout l’Airbending. Tu avais vécu paisiblement dans un Temple de l’Air, celui du Nord. Quelques benders de l’Air avaient repeuplés leurs « territoires », et toi, tu y étais né, tout simplement.
Etant un descendant de la maîtrise, tu as été élevé dans le but d’apprendre à contrôler l’Air, et tu suivais l’enseignement traditionnel des moines. Tu appris à extérioriser ce qu’il fallait, à laisser venir le vent, à devenir, même, le vent. Ce fût un entraînement difficile, car il fallait une grande sagesse et un contrôle de soi, mais sans trop de refoulement, parce que tu ne voulais pas devenir un constipé comme d’autres. Au contraire, tu n’hésitais pas à montrer ton intérêt pour les formes, ce qui te valait de te faire sermonner et punir souvent.
Tu ris à cette pensée, étant donné que tu n’as pas changé d’un pouce, si ce n’est en pire. Puis tu te replonges dans ta nostalgie maintenant commencée.

Tu avais ensuite eu une petite sœur, de cinq ans ta cadette. Tu n’hésitais pas à la taquiner, et ce, même quand elle ne fût plus une « planche à pain », comme tu aimais l’appeler.
Vous vous entendiez bien, malgré quelques différends naturels entre frère et sœur.
Tu te passionnais pour les hauteurs, et la sensation de bien-être qu’accompagnait la maîtrise de l’Air. Tu étais donc tout de même attentif aux cours. Tu n’étais ni le meilleur, ni le pire. Tu te plaçais dans la moyenne. Ce qui te donnait un esprit de compétition certain. Tu eus tellement envie de devenir plus « fort » que tu avais perdu le contrôle de ta maîtrise, et blessé quelques uns de tes camarades, dont ta sœur. Pas gravement, bien sûr. Mais ça te fit réfléchir, en plus de la remontrance que ton enseignant te fit. Tu compris que même l’Airbending pouvait être dangereux, malgré l’apparence « défensive » - que tu avais longtemps détesté - de celle-ci. Tu compris que cet Art n’était pas fait pour l’attaque, mais pour calmer. Tu voulus alors à apprendre à contrôler ce bending pour défendre et protéger, plutôt que l’inverse. Et cette idée n’en fût que renforcée quand tu vis réellement ce qu’étaient des combats entre les gens, benders ou non. Ce n’était plus des histoires, des vieux contes, mais bien la réalité.
En tant qu’observateur, en nomade avec ton maître, tu parcourus beaucoup d’horizons, afin de parfaire ton enseignement, autant sur le plan de la maîtrise de l’Air que de ta maîtrise de soi. Tu continuas à renforcer ce principe que vous vouliez absolument : la Paix. Rétablir l’Ordre, retrouver un Equilibre.
Ce n’est que quelques années plus tard que tu décidas de quitter ton maître, ainsi que le Temple, afin de te rendre à Republic City. Tu avais dans l’idée d’utiliser tes pouvoirs, ton don, pour ton but. Et quoi de mieux que de rentrer dans les services de Police ? Tu as du suivre un enseignement spécifique, puis tu gravis les échelons. Ta personnalité ne changea pas beaucoup, à l’exception de tes principes de Justice qui ne faisaient que s’exacerber.

Cela fait maintenant des années que tu exerces cette fonction, et tu y es encore pour un long moment. Le Vent n’a pas fini de souffler, comme on dit.


« Trucs à retenir »


- Pacifique, très patient. Assez lunatique cependant. Très bavard.
- Peur du sang.
- Fétichiste des chaussures (à talons), et des capes.
- Loyal même en combat, mais manipulateur.
- Un vrai paradoxe. Autant dans sa manière d’être que dans ses manières de faire pour le moins douteuses.
- Prône la Justice (la sienne).
- Maso.


& YOU ?
pseudo : Ita
âge : 21 ans
où as tu trouvé le forum ? : Top-site !
remarques: ENFIN v_v J’attendais de pouvoir trouver un forum actif sur Avatar TuT Mon souhait s’est réalisé !
crédits avatar : Moi-même.
un dernier mot ? : En cet instant, j’ai faim ! Et sinon, j’ai dû zapper une toooonne de choses sur le personnage, désolée : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar Korra
avatar

Avatar tout puissant

Messages : 264

MessageSujet: Re: Cisza Diyos ou le Paradoxe incarné Sam 16 Nov - 22:17

Bienvenue à Republic City !

Félicitations ! Tu es validé
Tu nous promets un personnage haut en couleurs, et fort intéressant, qui va permettre plein d'intrigues et de rebondissements. Et ça, ici, on aime ! Chouette fiche, et j'ai hâte de voir ton personnage mettre de l'ambiance à Republic City !


Tu peux tout de suite aller recenser ton avatar si tu veux pas qu'on te vole ta jolie bouille ! Si tu as envie de créer un journal de RP et/ou une fiche de lien, y a un coin sur le forum pour ces choses-là.
Tu connais personne ? T'es timide ? Faut pas ! Va donc faire une demande de RP ou va répondre à une demande en cours ! Jette aussi un oeil du côté des topics libres, on sait jamais !
Et surtout, n'hésite pas à passer sur la chatbox encore et encore et encore pour papoter avec tout le monde ! ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://republic-city.forumactif.org
Paradox
avatar

Police bien montée

Messages : 69

MessageSujet: Re: Cisza Diyos ou le Paradoxe incarné Sam 16 Nov - 22:19

Aw, merci beaucoup tout plein Ô Avatar Korra ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cisza Diyos ou le Paradoxe incarné

Revenir en haut Aller en bas

Cisza Diyos ou le Paradoxe incarné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Paradoxe du Cygne d'Argent
» [Débat] Un paradoxe entre Arceus et Mew ?
» L'écume des vagues vaut toute les promesses que la vie peut nous faire
» Des cubes et des hommes...
» [V6][Bad Moon] Waaagh Crom (1k5 pts)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Republic City :: Trucs Administratifs :: Devenir Citoyen :: Nouveaux arrivés-