Partagez| .

that's a bit embarrassing ; pv moana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Indira
avatar

Marshmallow Coquet (◕‿◕✿)

Messages : 48

MessageSujet: that's a bit embarrassing ; pv moana Dim 10 Nov - 12:45

Il était plutôt rare pour Indira d’avoir de la visite chez elle. Mis à part son employeur ou encore ses frères lorsqu’ils venaient en visite, bien peu de monde avait mis les pieds dans son chez-elle. Pourtant, elle avait bel et bien des amis, n’étant de loin pas une créature totalement solitaire ou asociale. Simplement, il était très rare qu’elle voit une raison de les faire venir chez elle. Par embarras ou simple incertitude. À moins que ce soit le simple inconfort de savoir un inconnu chez elle, là où parfois elle se montrait plus fragile qu’elle ne l’affichait à l’accoutumée.

Néanmoins, ce soir, elle attendait quelqu’un. Moana. Une amie qu’elle affectionnait particulièrement, et avec qui elle s’entendait plutôt bien. Heureusement, tiens, car dans le cas contraire, quelle étrange amitié cela aurait été.

Mais avant qu’elle n’arrive, elle devait ranger le fouillis qu’était devenu son logis. Parce qu’accueillir qui que ce soit ici était inacceptable dans l’état actuel des choses. Elle aurait trop honte, et ses parents l’avaient mieux élevée que cela. Ramasser les vêtements qui trainaient, les coussins jetés au sol et faire le lit; remettre sur leurs étagères les livres abandonnés sur la table basse, à côté des boites de gâteaux vides et des magazines. Ou encore, terminer la vaisselle et passer un bon coup de balai.
Il  ne fallait pas croire, la jeune femme était en général plutôt à cheval sur le ménage. Sauf après une rupture. Dans ce cas-là, elle pouvait passer deux bonnes semaines à ne plus faire grand-chose, si ce n’est dormir, se morfondre et travailler. Puis manger évidemment, surtout pour une telle gourmande. Alors au fond, la visite de son amie était une bonne chose. De quoi la forcer à se bouger et arrêter de jouer à la pauvre fille désespérée, mais aussi oublier ce pauvre crétin pour de bon. Comme les autres. Tout en espérant que le suivant serait moins idiot.

Par la suite, vint le moment de la douche. Parce que bon, après avoir passé des heures à ramasser, ranger, laver et courir partout… Disons que ce n’était pas du luxe. Ah, les bonnes douches bouillantes, il n’y avait rien de plus relaxant, pour sûr. Sauf lorsque l’on devait tout à coup sortir en vitesse, attraper une serviette pour aller ouvrir la porte. Et malheureusement pour la waterbender, c’était ce qui arriva.
Encore toute dégoulinante et peinant à faire tenir sa serviette autour d’une poitrine trop opulente pour être pratique, elle était allée ouvrir la porte d’entrée. Ça lui apprendra à trop se prélasser sous la douche, tiens. D’un autre côté, la ponctualité n’avait jamais vraiment été sa tasse de thé, alors tant pis.

« Hu, pardonne-moi pour… La tenue. J’ai été prise de court. » Quelques mots glissés alors qu’elle lançait un sourire embarrassé à son amie, après qu’elle lui ait ouvert la porte –et manqué de se casser la figure-. Pas super comme accueil, d’où le fait qu’elle tenta de se rattraper, l’invitant à entrer, se décalant pour se faire. « Tu vas bien, j’espère ? » Et il allait falloir qu’elle s’habille, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moana
avatar

Messages : 221

MessageSujet: Re: that's a bit embarrassing ; pv moana Jeu 14 Nov - 20:26

T'es là, tranquillement, sous la douche. L'eau chaude ruisselle le long de ton dos et plaque ta longue chevelure blanche le long de tes épaules et de tes reins. Ça fait un bien fou. T'appuies ton front contre la paroi de la cabine de douche, et tu lâches un soupir. Qu'est-ce que t'aimes ça. La douche après l'entraînement. Pour un peu, t'as presque envie de dire que c'est le moment de l'entraînement que tu préfères. Mais c'est pas vrai. T'aimes tout. T'aimes les étirements au début, sentir les muscles endormis tirer, s'étirer, s'allonger. T'aimes les sentir chauffer, t'aimes pratiquer ta maîtrise de l'eau, l'affiner, la perfectionner. Faire en sorte que le moindre geste ait un impact, que selon que tu places ta main comme ça, ou comme ça, le résultat soit différent, alors que, vraiment, le changement est minime. Mais t'aimes, tu kiffes pousser toujours plus loin ton art. Parce que c'est un art, t'en as fait un art, et t'en es pas mécontente. T'aimes aussi quand tu pousses un peu trop, et que tu ses tes muscles se rappeler à toi, te lancer légèrement. T'aimes les étirements qui viennent après l'entraînement, le calme après la tempête. Les discussions à voix presque basse entre toi et tes coéquipiers, chuchotées pour ne pas utiliser trop d'air, parce qu'il vous manque encore. T'aimes être à bout de souffle, sentir ton cœur battre la chamade partout dans ton corps, du bout des doigts à la pointe des orteils. Ça te plaît, tu te sens vivante. Et t'aimes la douche. Tes muscles sont fatiguées, des fois t'as les jambes qui flageolent un peu,  et puis v'là l'eau chaude qui vient caresser ta peau, apaiser la délicieuse douleur qui lance tes muscles et délasser tout ça. Vraiment, y a peu de choses que tu aimes autant au monde que l'entraînement.

Quand tu sors, t'enfiles tes fringues. Fait frais en ce moment, mais c'est pas ça qui t'empêche de te promener en jupe. Une paire de bottes plus épaisses et un gilet par-dessus une tunique à manches longues suffisent à te tenir chaud. Tu rejoins tes coéquipiers, déjà planqués dans leurs écharpes, et ça te fait sourire. Ils te proposent de te ramener, mais tu déclines. Il fait beau, t'as envie de marcher un peu. Et puis, après tout, tu rentres pas chez toi, ce soir. Ils haussent les sourcils, tous les deux – Dhurta un peu plus haut que Yamanu – et toi tu roules des yeux. Les mecs. Tu les détrompes. Non, tu n'as pas de rencard. Ou si, mais pas celui auquel ils s'attendent. C'est pas à un rendez-vous galant que tu te rends, tu vas voir Indira. Ah oui, la petite Indi. Tu promets de lui passer le bonjour, et finalement, tu acceptes qu'ils te déposent devant chez elle. Le détour ne les dérange pas.

Vous faites une étape pour que tu puisses acheter des éclairs, parce que tu sais à quel point ton amie aime les trucs sucrés. Et ce pâtissier-là a vraiment un don, ça fait un moment que tu lui promets de lui ramener quelque chose, mais les autres fois, quand t'es passée, tout avait déjà été acheté. Aujourd'hui, t'as de la chance : il en reste quatre. Tu les prends tous, tant pis pour la prochaine personne qui en demandera. Ils sauront ce que ça fait, de ne plus avoir ce qu'on veut quand on vient ici. Pas de raison que ce sentiment-là ne tombe que sur toi, après tout.

Mais du coup, t’arrive un peu plus tôt que prévu, chez Indira. Tu sais que ton amie est souvent à la bourre, t'avais donc prévu d'arriver avec une demi-heure de retard, histoire de lui laisser le temps de... presque terminer ce qu'elle devait certainement être en train de faire. Sauf que voilà, grâce à Yamanu et Dhurta, t'es là pile à l'heure. Tu soupires. C'est pas grave, après tout. Qui sait ? Peut-être que cette fois-ci sera la fois où Indi arrivera à te surprendre ?

Sauf que quand tu sonnes, tu dois attendre. Bah. C'est pas grave. T'es pas pressée, t'es même en avance par rapport à l'heure de ton retard. Donc bon. T'attends un peu, puis la porte s'ouvre sur une Indira qui était de toute évidence sous la douche. Cheveux trempés, serviette autour de la poitrine, et ça te fait sourire. Pas un sourire moqueur, parce que c'est pas ton genre. Non. T'as juste un sourire amusé, parce que c'est tellement elle que ça ne peut que te faire sourire. Alors tu souris.

« T'excuse pas. Je suis arrivée plus tôt que je voulais. Yama et Dhurta m'ont déposée. » T'as un geste pour la rattraper si besoin est, quand elle manque de se casser la figure. Emphase sur ''manquer de''. Tu te détends, et tu entres à la suite de ton amie, ta boite en carton pleine de pâtisseries sous le bras. Et tu souris, encore. « Oh oui, ça va. Un peu fatiguée, comme toujours après l'entraînement, mais ça va. Et toi ? » Et puis tu lui tends les éclairs.

« J'ai ramené le dessert. Va t'habiller. Tu veux que je fasse quelque chose pendant ce temps ? Mettre la table ? Commander la pizza ? Arroser les plantes ? » Qu'elle s'habille et qu'elle mette des chaussures, oui. Sinon elle allait déraper, et se casser quelque chose, la pauvre. Ou choper la mort, ce qui serait tout aussi peu pratique.

_________________
Let me be empty Oh and weightless and maybe I'll find some peace tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indira
avatar

Marshmallow Coquet (◕‿◕✿)

Messages : 48

MessageSujet: Re: that's a bit embarrassing ; pv moana Jeu 5 Déc - 0:48

Elle n’avait de loin pas la ponctualité dans le sang, Indira. Du genre à se laisser dépasser par les évènements et ne pas voir le temps passer. Le tout amenant souvent ce genre de situation un peu gênante, voire carrément embarrassante. Enfin, elle préférait tout de même se retrouver dans cette tenue face à Moana plutôt qu’à une autre personne. Parce que c’était son amie, alors voilà. Puis une fille, donc forcément c’était moins dérangeant pour elle. Elle supposait en tout cas.

Malgré ça, elle sourit, à la fois mignonne et adorable. Parce qu’elle est contente de la voir là, et que ça fait un moment qu’elle attend de pouvoir passer une soirée tranquille avec elle. Après tout, autant elle pouvait être en générale plutôt solitaire, autant passer du temps avec ses amis lui faisait toujours le plus grand bien. Alors oui, la jolie danseuse était franchement contente que la waterbender soit là. Qu’importe qu’elle soit en avance ou en retard. Elle ne risquait pas de lui en vouloir, quoi qu’il arrive.

Bien vite, elle eut droit à quelques explications quant à son arrivée si rapide. Ah oui, si on l’avait déposée là, tout s’expliquait assez simplement. Elle ne dit rien cependant, se contenant de se décaler pour la laisser entrer, avant de fermer la porte. Elle n’avait pas franchement besoin d’avoir des courant d’air, surtout pas alors qu’elle était encore toute trempée. Tout juste laissa-t-elle échapper un léger rire, avant de renchérir, une main tenant fermement la serviette qui semblait ne pas vouloir coopérer : « Ca va bien, ouais. Un peu en retard pour changer, le ménage m’a pris plus de temps que je ne l’aurais cru. » A moins qu’elle n’ait trop trainé sous la douche, tiens.

Son regard soudainement s’éclaira d’une lueur incorrigiblement gourmande en découvrant la boîte qu’elle lui tendait. La demoiselle n’avait pas le moindre mal à reconnaître le nom écrit sur le couvercle, le replaçant comme étant celui d’une très fameuse pâtisserie du coin. Il ne lui en fallait pas plus pour sourire, récupérant ce présent qui ne pouvait que la combler. « T’aurais pas dû, Mo. C’est adorable de ta part. » Oh oui, il n’y avait rien de plus touchant pour elle que quelqu’un pensant à son estomac, véritable puits sans fond avide de sucreries en tout genre.

« Oui madame, je vais m’habiller. » Et elle rit, amusée, déposant la boite sur le comptoir de la cuisine. « Tu peux commander si tu veux, ouais. Et t’en fais pas pour le reste. » Après tout, la vaisselle lavée plutôt était encore sur le comptoir. Quant aux plantes, elles avaient déjà reçu tous les soins nécessaires.
Et sans plus tarder, elle la quitta, l’espace de quelques minutes, histoire de rejoindre sa chambre. Là, elle abandonna sa serviette après s’être séchée, pour enfiler des sous-vêtements de satin blanc, avant de mettre la main sur un débardeur blanc lui aussi, ainsi qu’un pantalon fin bleu pâle. De quoi être confortable pour cette soirée qui s’annonçait fort plaisante. Puis la voilà qui revenait déjà vers le salon, frottant énergiquement sa crinière pâlichonne, tout en s’adressant à la jeune femme, faisant la moue : « J’espère que la bouffe tardera pas trop. Je meurs de faim. » Et le ciel savait à quel point Indira pouvait être fatigante lorsqu’elle avait faim.

S’étirant de tout son long et laissant échapper un bâillement rapidement étouffé, elle invita son amie à prendre place sur le canapé, sur lequel elle ne tarda pas à s’avachir elle-même. « L’entrainement s’est bien passé ? Les garçons n’ont pas été trop chiants, hm ? » Et voilà que son sourire se fait railleur, un peu. D’autant plus qu’elle avait remarqué la façon dont l’un de ses deux coéquipiers la regardait parfois. Ce n’était pas grand-chose, mais la jolie était observatrice, et avait fortement l’impression que le jeune homme en pinçait pour elle. Sans que la concernée ne semble vraiment au courant.

« D’ailleurs, quoi de beau dans ta vie depuis la dernière fois ? Toujours personne en vue ? » Eh, elle était curieuse, Indira. Une véritable pipelette difficile à arrêter. Et adorant les bavardages du genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moana
avatar

Messages : 221

MessageSujet: Re: that's a bit embarrassing ; pv moana Dim 5 Jan - 13:15

Un peu en retard, pour changer ? Elle est marrante, Indira: c'était presque obligé qu'elle soit en retard. Même chez elle, elle trouve le moyen d'être à la bourre, et le pire c'est que c'est même pas de la mauvaise foi. C'est juste comme ça. Ça fait partie de son charme, c'est tout. Elle plane un peu, et elle est en retard. On ne la refera pas, et quelque part, c'est pas plus mal. Maintenant, au moins tu sais à quoi t'attendre avec elle. D'où le fait que tu te sois permis de faire un détour perte de temps dans cette pâtisserie, exprès pour être juste un peu plus en retard par rapport à l'horaire convenu. Et ton butin allume une lueur gourmande dans les yeux de ton amie, et étire tes lèvres en un sourire amusé. Elle est décidément incorrigible. Ça te fait sourire, et ça t'amuse. Sacrée Indi.

Tu l'envoies s'habiller. En serviette et trempée comme ça, elle va finir par choper froid, et ça serait dommage, après tout. Et pendant ce temps, tu vas commander la pizza. Okay. Tu poses ton précieux butin sur la table de la cuisine, et tu te diriges vers le téléphone. Facile: t'es déjà venue ici par le passé. Et plus d'une fois, même. Tu connais bien son petit appartement, à Indira, et tu sais où sont les choses. Parfois même, c'est toi qui l'aides à ranger. Alors forcément, trouver le téléphone et commander la nourriture, c'est facile.

Indira, elle est gourmande. Et toi, tu reviens de l'entraînement. Rien à faire des préjugés, tu commandes à manger pour toute une garnison. Qui a dit que les filles ne mangeaient que de la salade, hein ? Qui est allé répandre cette vile rumeur ? T'y crois pas, toi. Oh, tu te doutes bien que des spécimens comme ça, ça doit exister. Mais toi, t'es une fille qui se dépense beaucoup, alors il te faut de la bouffe qui tienne au corps. Et autant t'as rien contre la salade, loin de là. Mais il te faut des trucs plus consistants. Surtout que Yamanu et Dhurta n'y sont encore une fois pas allés de main morte aujourd'hui. Et quelque part, c'est mieux comme ça. Ça serait tellement chiant qu'ils te prennent pour une petite fleur délicate alors que. Ben. Non. Tu commandes donc. Ça arrive dans quinze minutes. Parfait. C'est pas trop long, ni trop court, vous aurez le temps de papoter un peu tranquillement avec Indira.

D'ailleurs, la voilà qui revient de sa chambre, habillée, en train de se sécher les cheveux. Et tu souris à sa remarque. « Non, ne t'en fais pas. C'est un délai parfaitement acceptable. On ne va pas mourir de faim. »

Indira se laisse tomber sur le canapé, avec toute la grâce et la délicatesse dont elle est capable, et le geste te fait esquisser un sourire amusé. Sacrée elle, décidément. « Oh non, t'inquiète. C'est plutôt moi qui les ai traumatisés. » Que tu réponds, avec un sourire amusé. C'est pas exactement vrai non plus. Vous vous poussez, tous les trois, vous vous forcez à vous améliorer l'un l'autre. Y a une bonne dynamique dans votre trio, c'est pour ça que votre équipe est bonne. Bonne ambiance, bonne entente, et ce aussi bien sur le terrain que hors du terrain. Yamanu et Dhurta, c'est pas juste tes coéquipiers. C'est aussi tes amis. Et c'est certainement pour ça que les Pigmy Pumas ça roule aussi bien. A supposer qu'une équipe roule.

« De... Quoi ? Euh. Non. Personne en vue. J'ai pas vraiment le temps de m'occuper de ça... Et toi ? » Personne en vue, non. T'as pas trop le temps, et ça t'arrange, parce que t'as surtout pas trop la tête à ça. La mort de Quidel a beau avoir eu lieu y a des années, et t'as beau avoir fait ton deuil, t'es toujours pas prête à te relancer dans un vrai truc sérieux. Donc ouais. Ça t'arrange bien d'avoir un emploi du temps chargé. Entre ton frère, ton neveu et ton équipe... C'est bien comme ça. « Quoi de neuf ? Tu dois bien avoir des choses à me raconter, non ? »

_________________
Let me be empty Oh and weightless and maybe I'll find some peace tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indira
avatar

Marshmallow Coquet (◕‿◕✿)

Messages : 48

MessageSujet: Re: that's a bit embarrassing ; pv moana Ven 28 Mar - 4:42

La ponctualité n'avait jamais été une de ses grandes qualité, et cela ne datait pas d'hier. Difficile d'expliquer pourquoi d'ailleurs, mais cela était ainsi. Et en y réfléchissant un peu, il lui semblait que cela avait toujours été comme cela. Que ce soit pour aller à l'école ou un rendez-vous, important ou non. Il y avait toujours à quelque chose qui faisait qu'elle n'était presque jamais à l'heure. Oh, rien d'impardonnable, juste quelques minutes à peine, heureusement. Puis, elle était trop mignonne pour qu'on puisse réellement lui en vouloir, sans pour autant qu'elle doive en profiter.

Enfin, pour cette fois, rien de bien catastrophique, juste une petite erreur de calcul. Ça arrivait à tout le monde, et comme la demoiselle recevait chez elle, c'etait doublement pardonnable. Oh, et èé était bien contente d'avoir du monde ce soir, as d'humeur à rester seule. Cela lui prenait, parfois, alors qu'à l'accoutumée, elle se complaisait dans sa tranquillité. Mais non, en cette soirée, elle se sentait des envies de bavardage et un besoin de compagnie. Peut-être un petit coup de nostalgie, qui sait. Enfin, au final, elle était ravie de recevoir Moana, et c'etait tout ce qui comptait.

L'annonce qu'elle lui fit la rassura, puis de toute façon, la pizzeria habituelle livrait toujours rapidement, d'où le fait qu'elle commandait toujours chez eux. A moins que ce soite fait que le livreur rougissait toujours face à elle, et que c'était très amusant. Un peu des deux sûrement.

Comme souvent, sa crinière était bien chiante à sécher. Comme quoi, avoir le cheveu fin n'était pas forcément très pratique. « T'as intérêt à les matter correctement ces deux là. » Ça n'était pas dot méchamment, loin de là. Et pour cause, la danseuse les aimait bien, ces deux gars. Ils étaient sympas, puis bon, elle n'était pas fan de l'équipe uniquement pour son amie, hein. « J'ai hâte au prochain match en tout cas. » Et son impatience se lisait dans son regard. Il fallait dire qu'elle vouait une certaine passion au probending ; pas aussi dévorante que pour la danse, mais quand même. Et puis surtout, la demoiselle était l'une de leur plus fervente admiratrice, ce qui n'était pas rien.

Devant la mine un peu confuse de sa compagne, Indira plissa les yeux et rapprocha son visage du sien, la fixant. Comme si cela pouvait lui indiquer la vérité. Avant de finalement soupirer lorsqu'elle lui retourne la question. Elle fit la moue, détournant le regard. « Possible. Enfin, j'y crois pas trop, donc bon. » Mais Moana la connaissait après tout, et savait comme elle se faisait un peu trop avoir par le charme de ces messieurs, finissant souvent par sortir avec des imbéciles. Poisseuse jusqu'au bout. Sauf que bon, pour le coup, lui dire que c'était pour son frère qu'elle craquait n'était pas forcément une bonne idée, mine de rien.
Et, pas mécontente d'avoir l'occasion de changer de sujet, elle enchaîna, s'étirant un peu. « Bof, rien de fascinant. Des racontars de bonne femme, que des conneries. T'imagines même pas comment les clientes du patron son commères ! Je t'assure, impossible de les arrêter une fois qu'elles ont commencé. » Un rire lui échappa, avant qu'elle ne tende le bras, ramassant une enveloppe déjà ouverte, posée sur la table d'appoint près d'elle. « Oh, j'ai reçu une lettre de ma mère. Apparemment, elle a rencontré un garçon qui me plairait sûrement, et elle veut absolument que je le rencontre la prochaine fois que je vais les voir. Elle veut encore me caser, quoi. » Ah oui, sa mère était incorrigible, pour sûr. « Puis mes frères devraient être dans le coin bientôt. Ça va être drôle, tiens. » Les deux aînés étaient comme elle, fans de probending, et probablement plus bruyants encore qu'elle. Sacré spectacle, pour sûr.

« Et toi ? Rien de croustillant à me raconter ? Aucune histoire olé olé pour satisfaire ma curiosité insatiable et mal placée ? » Et elle avait même le sourire railleur en prime, avant de se faire plus calme, moins taquine. « Plus sérieusement, tu vas bien toi ? Et ton neveu ? » Question détournée concernant Nohoa ? Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moana
avatar

Messages : 221

MessageSujet: Re: that's a bit embarrassing ; pv moana Lun 5 Mai - 15:22

Moana n'a pas vraiment d'histoires croustillantes à raconter, non. Sa vie, c'est sa routine. Et c'est sa routine qui lui permet de rester saine d'esprit et de ne pas péter les plombs. Alors elle évite autant que possible tout moment "olé olé". Qidel a beau être du passé, il reste malgré tout terriblement présent dans son coeur et son esprit, et elle ne se laisse pas charmer, elle ne se laisse pas aller. Il y en a bien qui tentent, mais. Non, ça ne la dit pas. C'est trop tôt. Ca sera toujours trop tôt. Peu importe le nombre d'années qui passent.

Des fois, elle se dit qu'on a tous droit au grand amour. Mais qu'on en a un par vie. Elle, elle a déjà eu le sien. Il n'a pas duré aussi longtemps qu'elle l'aurait voulu. Mais il a été parfait, et peut-être lui faudra-t-il s'en contenter.

Le plus d'action qu'elle ait connu dernièrement, les seules fois où elle s'est autorisée à sortir de sa routine, c'est avec les Pygmy Pumas – mais avec eux, il n'y a jamais vraiment de routine, malgré tout ce qu'elle peut en dire. Et avec ce gamin, Kohan. Ce petit con qui lui a retourné la tête et le coeur en deux temps trois mouvements. Elle se demande ce qu'il devient, et s'il va bien. Elle l'espère, sincèrement.
Mais pour l'heure, elle n'a pas envie d'en parler. Alors elle hausse les épaules, et répond par la négative. Non, elle n'a rien à raconter. Sa vie est peut-être monotone, mais c'est sa vie. Ca lui convient. Elle ne veut pas de mieux. Son "Mieux", on le lui a volé, et elle ne veut pas d'un autre.

« Qu'est-ce que tu vas faire, pour ce garçon alors ? Esquiver la visite à ta mère jusqu'à ce que tu aie quelqu'un à lui proposer ? » Avec un sourire, Moana ajoute, pas si innocemment que ça. « Au pire, emmène Noho, la prochaine fois. Elle te laissera sûrement tranquille après ça ! »

La probender a bien compris que la question d'Indira n'est pas si innocente que ça. Elle n'est pas aveugle, et elle a bien compris que son amie nourrit un tendre béguin pour son frère.

« Je vais bien oui. Vraiment. » Aussi bien qu'elle se laisse le droit d'aller depuis la mort de Qidel. Mais elle va bien. « Bhaya aussi va bien. Trop bien. C'est une vraie petite terreur, comme d'habitude. »

Elle se penche, pour se servir une nouvelle part, qu'elle engloutit sans délicatesse aucune. Moana n'en a rien à faire de la bienséance, encore moins quand elle est entourée d'amis. Et Indira est une amie. Une bonne amie, qui plus est. Alors franchement, hein.

« Et tes frères ? Ils arrivent quand ? Tu nous présenteras, Noho et moi ? » Elle est curieuse, là, Moana. Pas parce que deux mâles possiblement agréables au regard risquent de débarquer prochainement. Mais plutôt parce qu'elle est fort curieuse de voir avec qui son amie a grandi, et quel genre de frangins créent une soeur comme Indira. « Ils ont quel âge ? Vous avez beaucoup de différence ? Tu t'entends bien avec eux ? »

_________________
Let me be empty Oh and weightless and maybe I'll find some peace tonight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: that's a bit embarrassing ; pv moana

Revenir en haut Aller en bas

that's a bit embarrassing ; pv moana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» MOANA S. MARSHALL ► Magdalena Zalejska
» nobody can drag me down ✰ moana
» laisse-moi s'il te plait (moana)
» MOANA B. CORLEONESI ► Barbara Palvin
» Non...Dit moi que c'est une blague...feat Moana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Republic City :: Republic City :: Quartiers Résidentiels :: Quartier modeste :: Maison d'Indira-